Val d’Oise : des ados arrêtés après avoir provoqué une course-poursuite avec la police

Dans la soirée du samedi 20 juin, une patrouille de police a repéré une voiture qui avait à son bord plusieurs adolescents qui n’utilisaient pas de ceinture de sécurité et a de ce fait demandé à ces derniers de s’arrêter afin de mener un contrôle.

Toutefois, en voyant les policiers, le conducteur de la voiture a immédiatement pris la fuite, ce qui a donc provoqué une course-poursuite qui s’est déroulée sur 15 km et s’est terminée par l’interpellation de ceux qui étaient dans la voiture.

En effet, les personnes à bord de la voiture, qui en passant est déclarée volée suite à la vérification de sa plaque d’immatriculation, étaient toutes mineures puisqu’elles sont âgées seulement de 15 à 17 ans et ont donc été arrêtées pour avoir refusé d’obtempérer, d’outrage, de rébellion et surtout recel de vol.

La voiture refuse de s’arrêter et prend la fuite

A cause des faits qui pourraient les incriminer, notamment le fait que la voiture qu’ils conduisaient était volée, les mineurs qui étaient dans cette dernière ont immédiatement décidé de ne pas coopérer avec les policiers mais surtout de prendre la fuite.

Après cela, les forces de l’ordre ont donc entrepris la poursuite qui s’est engagé à travers la route départementale D916 sur plus de 15 km avant que les fuyards ont pu être rattrapés. De plus, à cause de sa fuite, la voiture qui embarquait les adolescents a percuté un autre véhicule, mais heureusement, aucun blessé n’est déploré.

Et  c’est finalement à Luzarches que la voiture, qui a tenté de faire un demi-tour a été arrêtée. Toutefois, même quand cette dernière a été immobilisée, ses occupants ne sont pas encore soumis aux policiers car à peine s’être arrêtée, les adolescents rebelles ont tenté encore une fois d’échapper aux forces de l’ordre et ce, en poursuivant leur fuite à pied.

A cause de cela, un des cinq mineurs a pu s’enfuir alors que quatre d’entre eux ont été attrapés par la police.

Les fuyards se sont rebellés au moment de l’interpellation

Dans cette histoire qui s’est passée dans le Val d’Oise, on peut dire que les fautifs ne se sont pas laissé faire et ont résisté jusqu’au bout et c’est justement ce qui a aggraver leur situation. En effet, durant l’interpellation, les adolescents se sont rebellés contre les policiers, ce qui a eu pour effet de blesser l’un de ces derniers qui a souffert d’une double entorse.