Val-d’Oise : les salles de sport peuvent enfin rouvrir leurs portes

Ce 9 juin 2021 a apporté son lot de joies et de bonnes nouvelles en France. Réouverture de la frontière, accessibilité de voyage, assouplissement des conditions relatives aux masques faciaux et maintenant, les salles de sport peuvent enfin rouvrir leurs portes dans le Val-d’Oise. Une excellente nouvelle que ce soit pour les propriétaires, mais également pour tous les pratiquants d’activités physiques qui ont du se priver de sport en salle depuis septembre 2020.

Une réouverture qui est dictée par des mesures strictes

Cette réouverture va bien évidemment s’accompagner de mesures strictes mais les deux parties (propriétaire et pratiquant) peuvent enfin souffler et se réjouir. Les salles de sport semblent boycottées depuis le début du confinement, attendant impatiemment que le gouvernement leur accorde une attention. En effet, les autres secteurs – restauration, commerce, etc., ont pu avoir accès à une réouverture progressive et pourtant, rien n’a été indiqué pour les salles de sports et toutes autres salles d’activités physiques.

Entendant enfin une date de réouverture, le 9 juin, les pratiquants et propriétaires ont pu espérer à nouveau. Toutefois, pour les propriétaires, les enjeux restent de marbres. Ils ont dû d’adapter depuis les deux confinements, n’ayant aucune source de revenu. Ils ont pu bénéficier d’aide certes, mais cela n’a pas été suffisant. Ils ont dû perdre et rembourser des clients. De même, acquérir de nouveau les clients leurs semblent un défis. Depuis les deux confinements, les gens semblent de plus en plus démotivés à faire du sport, s’ajoute à cela l’incertitude du futur, qui sait ? Personne n’est à l’abri d’une troisième fermeture et d’un énième confinement. De ce fait, les gens craignent de se précipiter à salle, souscrire à un nouvel abonnement alors qu’il est tout à fait possible que les salles ferment de nouveaux. Quoi qu’il en soit, il existe tout de même des pratiquants qui se sont réjouis de cette réouverture. On peut d’ailleurs même observer des salles qui commencent à accueillir progressivement des clients.

En ce qui concerne les mesures prises par le gouvernement, les salles ne devront accueillir que 50% de leurs capacités d’accueil. Les pratiques sportives par contact ou qui nécessitent un contact physique ne sont pas autorisées et la distanciation physique, de deux mètres d’ailleurs, doit rester en vigueur. Pour ce qui est des mesures prises par les propriétaires pour protéger leurs adhérents, des gels hydroalcooliques sont disponibles, les masques devront être portés pour passer d’une machine à l’autre et les salles sont équipées de centrales de traitement de l’air.