Val-d’Oise, l’interdiction aux berges a été prolongée

Pour éviter au maximum que le nouveau coronavirus Covid-19 puisse se propager davantage, le gouvernement français a décrété le 16 mars dernier l’état de confinement strict pour la totalité de la population française.

De ce fait, tous les citoyens hormis ceux qui bénéficient d’une autorisation spéciale et valable se doivent de rester chez eux et de n’y sortir sous aucun prétexte sous peine de recevoir une amende assez lourde.

Toutefois, nombreux sont encore ceux qui ne respectent pas cette règle essentielle et décident quand même de sortir malgré l’interdiction et cela a été surtout observé dans le département du Val-d’Oise qui a dû interdire l’accès aux berges de la Seine et de l’Oise dès que le confinement a été mis en place mais que nombreux sont encore qui sortent se balader.

Donc à cause de cela, la préfecture du département a décidé de prolonger cette interdiction et ce, pour répondre au non-respect des consignes que certains citoyens commettent de façon délibérée.

Val-d’Oise, le non-respect des consignes du confinement augmentent les risques pour la population

Il faut dire que le confinement est une situation qui n’est pas facile à vivre pour de nombreux français. Cela est encore plus pour les Valdoisiens qui ont l’habitude de se promener sur les berges de la Seine ou de l’Oise. Toutefois, vu le danger que représente la propagation grandissante du Covid-19, ne pas respecter le fait de ne pas circuler peut tout à fait augmenter les risques liés à ce virus assez virulent.

De ce fait, le département a donc tenu a véritablement protéger ses citoyens qui semblent encore ne pas comprendre la gravité de la situation et ce, en prenant des mesures de plus en plus drastiques.

Val-d’Oise, des amendes pour le non-respect du confinement

Il est clair que l’importance des mesures de confinement n’est plus à démontrer et pour mettre en avant cela, le gouvernement français n’a pas hésité à mettre en place des sanctions pour faire comprendre cela à tous ceux qui veulent ne pas les respecter.

Effectivement, des amendes seront distribuées à tous ceux qui ne prennent pas en compte le confinement et ces derniers peuvent s’élever 450 euros. Eh oui, pour une personne qui ne peut pas justifier un déplacement hors de son domicile, l’amende sera de 135 euros. Si cette dernière récidive, elle doit cette fois pays 200 euros voire même 400 euros dans certains cas.